Un curry de pommes de terre

Un curry de pommes de terre au four (vegan)

Je vous propose aujourd’hui un article un petit peu particulier. Particulier et étonnant. Je m’associe aujourd’hui encore une fois à Cave ô Saveurs pour vous présenter un plat en accord avec une belle bouteille de vin que Cécile a spécialement choisit pour vous.

Si le bon vin est un de mes petits péchés, je suis très contente de pouvoir vous proposer régulièrement un article associatif venant des deux passionnées de vins et bons plats que nous sommes.

Aujourd’hui, je vous suggère donc un curry de pommes de terre au four accompagné d’un vin blanc, le Domaine Chiroulet.

20140701-165844-61124825.jpg

Pendant longtemps mes sauces au curry ne me convenaient pas, mais je ne me suis jamais découragée. A la recherche de ces sauces très fortes en goût dégustées ailleurs… J’ai enfin découvert le secret de leur onctuosité et de leur saveur forte.

La pâte de curry (merci petit frère). J’ai testé des sauces végétariennes au curry avec du riz, comme je l’ai toujours fait, parfait !!!

Pour vous, je voulais une recette originale. Celle-ci a pour une fois convaincu tout le monde à la maison, même ma fille qui habituellement n’aime pas trop le curry.

Ingrédients :

  • 8 champignons
  • 2 courgettes
  • 15 abricots secs
  • 90g de pâte de curry
  • Des pommes de terre (à peu près 800g)

Epluchez vos champignons en lamelle. Vous coupez vos courgettes et vos abricots en morceaux. Mettez tous les légumes dans votre poêle avec une cuillère à café d’huile. Faites fondre la pâte de curry dans un peu d’eau au micro onde. Recouvrez vos légumes d’eau et de votre pâte de curry. Vous faites mijoter un petit peu, une dizaine de minutes à peu près.

Eteignez votre feu lorsque votre sauce a épaissi, votre plat doit être onctueux. Ma fille a beaucoup de mal avec les épices, je n’ai donc rien ajouté d’autre.

Je n’épluche plus systématiquement mes pommes de terre aujourd’hui et elles n’en sont pas moins bonnes. Coupez-les juste en lamelles, après les avoir lavées.

Mettez toute votre préparation de courgettes, abricots et champignons dans un plat à four.

20140701-165847-61127249.jpg

Recouvrez-la avec vos pommes de terre. Il n’y a plus qu’à enfourner pour une heure de cuisson (jusqu’à ce que vos pommes de terre soient cuites). Si facile et vraiment délicieux.

Mon mari n’avait pas très faim avant le repas. J’avais par ailleurs oublié de préparer de la viande en plus, pour mes trois ogres. J’avais donc beaucoup d’appréhension en servant ce plat… Appréhension totalement injustifiée 🙂

20140701-165846-61126103.jpg

Tout le monde s’est resservi et a bien aimé. C’est une présentation qui sort un peu du curry habituel, les saveurs ressortent bien et c’est juste délicieux.

20140701-165842-61122338.jpg

Je pense très bientôt tenter une recette maison de pâte de curry :d Tout le secret d’une sauce curry réussie se trouve dans la pâte de curry et je sens que je vais beaucoup m’amuser à en fabriquer une 🙂

20140701-165843-61123557.jpg

Pour accompagner ce plat aux saveurs exotiques, Cécile de Cave ô saveurs, nous propose une bouteille parfaitement à l’heure du temps. Elle nous en parle d’une façon si passionnée !!! On ne peut que se laisser bercer par son discours qui nous transporte dans un autre monde. Je lui laisse la parole :

Le Domaine Chiroulet Soleil d’Automne, vin de Gascogne, blanc, cépage petit et gros manseng pour la partie technique, que je propose régulièrement sur des plats dits “exotiques” car c’est un vin demi-sec, qui tire vers le moelleux.

Domaine Chiroulet
Il est parfait car, il est très rond, ses nez développe des arômes de fruits exotiques, en bouche c’est une explosion de saveurs de fruits blancs frais qui feront la balance entre les épices et le fruit du vin.

Cette cuvée du Domaine Chiroulet Soleil d’Automne est récoltée, pour la petite histoire, début Novembre, puis les grappes à maturités, ont été vinifiées pour proposer un vin qui allie souplesse, rondeur et à la fois une belle fraicheur des arômes, c’est pourquoi je pense qu’il sera parfait avec ce curry. C’est le parfait accord douceur-épices.

Le fait d’être souple et rond fera ressortir gentiment le côté épicé du curry, l’opulence de ce blanc accentuera sur le côté acidulé de l’abricot pour former un bel équilibre tout en simplicité.

Il plaira à tous tant il est simple, agréable, il peut être dégusté à l’apéritif avec un chutney d’oignons, du melon ou le fameux Curry de notre amie Myrtee. Si vous avez réalisé une tarte à l’abricot car c’est de saison et bien pas besoin de vous tracasser à chercher une autre bouteille !

Le tout en cuisine comme en accord mets et vin, est de ne pas faire disparaitre le plat avec le vin et vice versa !

je vous souhaite un très bon appétit. N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil sur le site de Cave ô saveurs que j’affectionne tout particulièrement.

À très bientôt pour une nouvelle association repas-vin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *